Menu
le festival le 11

Spectacles

Depuis l'aube (ode aux clitoris)

Pauline Ribat

06/07 28/07

RÉSERVER

« En 2013, par hasard, j’ai découvert le reportage de Sofie Peeters, jeune bruxelloise ayant caché une caméra dans son sac pour témoigner des regards et des invectives de certains hommes à l’égard des femmes. Il y avait urgence. 

Et puis se sont confiées Lise, Estelle, Charlotte, Hélène, ma vendeuse de chaussures, ma bibliothécaire, des collègues de travail, ma mère. Toutes, nous avions comme une expérience commune.

Et si on inversait les rôles ?
De là, est né Depuis l’aube (ode aux clitoris). » Pauline Ribat
 

La jeune metteure en scène convoque avec sérieux et brio tout un cortège de femmes pour nous raconter les petites et grandes violences qu'elles subissent, leur difficulté d'en parler, de les dénoncer. Elle pose aussi un regard tendre et malicieux sur l'un des organes les plus mystérieux du corps féminin : le clitoris.

Dans la presse

« Cette ode à la vie, impertinente mais irrésistible, brise les préjugés et les fausses vérités en n'hésitant pas à impliquer directement les spectateurs (...) cette pièce originale inaugure l’aventure artistique d’une auteure sur laquelle il faudra désormais compter.» TÉLÉRAMA

« Un spectacle de salubrité publique » LE PARISIEN

« Pauline Ribat réussit la gageure osée de porter sur scène clitoris et sexualité féminine dans un spectacle plein d’humour mais empreint aussi de gravité.» MEDIAPART

«  Un théâtre coup de poing, un théâtre enragé qui remet les pendules à l'heure de la misogynie toujours triomphante.» L'HUMANITÉ

« C’est une histoire qui ignore la pudeur et les clichés, fait rire comme face à une comédie, sonne grave comme face à une tragédie.» THEATRORAMA

« Un véritable cri de rage et d’euphorie ! (...) Un spectacle libérateur qui incarne un féminisme humaniste. » L'ENVOLÉE CULTURELLE

« Un rythme enlevé, dénué de pathos où l’humour désamorce bien souvent certains endroits où il aurait pu y avoir une gène. (...) Il ressort un spectacle réjouissant, instructif et nécessaire. » LE CORYPHÉE

« C'est un baum d'apaisement et un shoot de solidarité pure pour les femmes. (...) Un chant d'amour. Un appel à écouter son corps et le corps de l'autre avec la même acuité, la même bienveillance.» IO GAZETTE

Distribution

Texte et mise en scène 
Pauline Ribat


Avec
Florian Choquart, Lionel Lingelser et Pauline Ribat

Collaboration artistique
Joséphine Serre

Avec le regard complice de
Clément Peyon


Scénographie
Jean-Baptiste Manessier

Construction Décor
Eric Jolivet

Création Lumière
Laurent Schneegans

Création costumes
Cécile Box assistée de Arthur Haie

Création musicale
Florian Choquart

Régie
Marianne Pelcerf, Sarah Bradley, François Duguest

Responsable production et diffusion
Émilie Vervaët 
06 18 65 57 00 • Mail

Production

Production FAB (Fabriqué à Belleville) - Théâtre de Belleville, Cie Le Pilier des Anges - Théâtre Roublot
Coproduction 
Château Rouge, scène conventionnée d'Annemasse
, Espace Malraux, scène nationale de Chambéry et de la Savoie

Avec l'aide de la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, du Conseil départemental de Savoie,
 de laVille de Chambéry, du Belvédère des Alpes - CSMB

Avec le soutien de la Chartreuse-CNES, de l’Auditorium de Seynod, du Forum Meyrin – Genève, du Centre Culturel Charlie Chaplin - Vaulx-en-Velin


Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National
La compagnie du Pilier des Anges est subventionnée par la DRAC Île-de-France, 
le Conseil départemental du Val-de-Marne et la Ville de Fontenay-sous-Bois

RÉSERVER

Infos pratiques

6 - 28 JUILLET À 21H20

Relâches les 11 et 18 juillet

Salle 1
Durée • 1H15

Tarif plein 17€
Tarif réduit 12€

En savoir plus

Théâtre Roublot

À télécharger

Le dossier du spectacle La revue de presse

À partager

Facebook Twitter